Concert des Musicales de Normandie

Concert
Le 17 août à 20h30, retrouvez un superbe concert des Musicales de Normandie joué à l’église Saint-Denis de Sainte-Adresse

Le 17 août 2022

 🎶  Un Concert   🎶  très attendu des Musicales de Normandie aura lieu le 17 août à l’Église Saint-Denis. Une soirée qui sera dédiée à la musique classique de l’artiste Couperin, l’un des musiciens les plus proches du roi Louis XIV. ‘Leçons de ténèbres’, dirigé par Sébastien Daucé, retentira dans notre belle église afin de nous transporter dans le style des œuvres sacrés du 18e siècle. Ce ne sont pas moins de cinq artistes dont deux sopranos qui feront revivre, le temps d’un spectacle, une musique intime et profonde.
 
Suivi par France Musique.
 
Vous pouvez aussi notifier votre participation sur l’évènement de la page Facebook ! Facebook – concert Couperin
 

François Couperin. (Le compositeur)

Artiste de renom venant d’une grande famille de musiciens, il brille à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle grâce à ses talents de claveciniste (instrument de musique à corde pincée, le clavecin) et d’organiste (instrument à vent, actionné par clavier, l’orgue). Hautement apprécié de Louis XIV, il entre au service du Roi-Soleil en intégrant la Chapelle-royale en tant que l’un de ses quatre organistes. Il sera aussi considéré, grâce à ses quatre livres consacrés au clavecin, comme le grand-maître de cet instrument en France. C’est dans le cadre des liturgies de la Semaine Sainte de 1714 à l’abbaye de Longchamp qu’il compose leçons de ténèbres pour le Mercredi Saint. Œuvre sacrée reprenant le texte des lamentations de Jérémie, issu de l’Ancien Testament dans lequel le prophète déplore la destruction de Jérusalem par les Babyloniens.

Leçons de ténèbres. (L’œuvre)

Le compositeur, François Couperin, aurait écrit au moins neuf leçons pour les religieuses et talentueuses musiciennes, de l’abbaye royale de Longchamp, mais seules trois ont été éditées et ont ainsi pu nous parvenir. Les précieuses œuvres sacrées, qui ont réussi à traverser le temps, font appel à une voix pour les deux premières leçons puis deux voix pour la troisième. Lyriques et poétiques, les chants aux versets latins sont considérés par les musicologues comme l’un des sommets de l’art vocal de l’époque baroque. Les « Leçons de ténèbres » rendent ainsi un hommage splendide à Corelli et à l’écriture italienne, autant qu’à l’art du chant à la française dont il constitue un sommet absolu grâce à des voix qui se mêlent en de somptueuses vocalises, appogiatures, ornements, et dissonances, tout en demeurant dans une atmosphère de recueillement. L’œuvre s’abreuve des Poèmes lyriques et mélancoliques du livre des Lamentations de Jérémie dont les passages les plus saisissants ont été retenus. Il incite le fidèle à la compassion en contrastant avec le poids du péché, rappelant alors les souffrances du peuple Hébreu suite à son asservissement puis en l’invitant au repentir dans l’envoi de chaque Leçon. Couperin utilise la fluidité mélodique, la délicatesse et des allusions au rythme de danse afin de restituer l’histoire sous une forme intimiste et mélancolique. Interprété par de nombreux artistes au fil des siècles avec des voix, parfois féminines et parfois masculines, c’est aujourd’hui à l’Ensemble Correspondances du théâtre de Caen de nous faire vivre un pur moment de musique classique.

L’Ensemble Correspondances du théâtre de Caen. (Les interprètes)

L’Ensemble Correspondances du théâtre de Caen est un groupe de musiciens, chanteurs et instrumentistes, œuvrant sous la direction du claveciniste et organiste Sébastien Daucé. Trouvant son nom dans la poésie baudelairienne, Correspondances tisse des liens entre la musique et les autres arts. Fondé en 2009, Correspondances s’est attelé à faire revivre des compositeurs de renom comme de musiciens moins connus. Après plusieurs disques de musique classique récompensés par la critique, l’Ensemble voyage à travers la France (Château de Versailles, le Musée du Louvre…) puis en Europe, en Amérique du Sud, au Japon, en Angleterre, en Asie, aux Etats Unis… Il reçoit ainsi de nombreux prix prestigieux à travers le monde : Diapason Découverte, Choc de Classica, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Diapason d’or,  Choc de l’année 2014 pour Classica, ffff Télérama, Gramophone Editor’s Choice, label Opera Recording of the Year, Echo Preis… Correspondances reçoit en 2016 le label de Compagnie Nationale du Ministère de la Culture et est alors soutenu par la DRAC Normandie, la Région Normandie, la Ville et le théâtre de Caen. Le directeur Sébastien Daucé, musicien organiste et claveciniste est animé par le désir de faire vivre un répertoire foisonnant et encore peu connu : celui de la musique française du XVIIe siècle. C’est grâce à cette passion que nous pourrons profiter des œuvres musicales de François Couperin. Les artistes qui se produiront mercredi 17 août à 20h30 : Caroline WEYNANTS, soprano Perrine DEVILLERS, soprano Mathilde VIALLE, viole de Gambe Thibaut ROUSSEL, théorbe Sébastien DAUCÉ, orgue, clavecin et direction
  • Logo République française
  • region-normandie
  • Logo Seine maritime
  • Logo Le havre seine métropole
  • Logo Étretat Normandie

    Logo Blanc Saint Adresse

    Mairie
    1 rue Albert Dubosc
    76310 Sainte-Adresse

    courrier@sainte-adresse.fr

    Tél : 02 35 54 05 07

    Lundi : 08:00–16:30
    Mardi : 08:00–16:30
    Mercredi : 08:00–13:00
    Jeudi : 08:00–16:30
    Vendredi : 08:00–16:30
    Samedi et dimanche : Fermé

    12h30 à 13h30: Fermeture exceptionnelle de la Mairie du 1er Juillet au 2 septembre


    SUIVEZ-NOUS



    © - Ville de Sainte-Adresse - 2022